La qualité de l’air est l’un des critères qui permettent de déterminer si une ville était habitable en famille ou non. Le critère de choix garantira la santé et la productivité de chaque membre de la famille dans son quotidien. En règle générale, les villes situées dans le Nord de la France remportent la palme d’or pour leur qualité de l’air.

Brest

La commune est située dans la Bretagne au Nord de la France. Depuis plusieurs années, la qualité de l’air à Brest est restée bonne. En fait, la région réunit à lui seul trois conditions pour éviter de contaminer l’air pur. D’abord, les émissions de polluants sont faibles à cause d’un faible nombre d’industries ou de trafic routier. Ensuite, la topographie de la commune permet à la pollution de s’échapper. Et enfin, le vent marin est capable de chasser les polluants stagnants dans l’air.

Vannes

La ville de Vannes est également située dans la région de Bretagne. La qualité de l’air de la ville est restée bonne puisque les taux de dioxyde d’azote et de soufre contenus dans l’air sont très faibles. La raison est que la ville présente moins d’industries. Par ailleurs, les habitants sont moins nombreux à utiliser les appareils de chauffage en hiver. Cela implique, une réduction de la diffusion de CO2 dans l’air.

Rennes

Même si Rennes était considérée comme une grande ville française, elle possède une qualité d’air parfaitement viable pour une famille. Il est bon de savoir que, la commune présentait un taux de particules fines très élevé durant l’année 2012 malgré la mise en place d’un plan de protection de l’atmosphère en 2005. Après un taux de particules fines dans l’air, la commune a décidé de réviser le plan de protection en 2015. Pour information, la pollution est d’origine routière dans la commune.

Limoges

Limoges est une commune située dans la région de la nouvelle aquitaine. D’après les indices journaliers de la qualité de l’air, Limoges est très bien notée dans 88 % du temps. Le secteur de l’automobile et de l’industrie sont les plus polluants. Pour parvenir à préserver la qualité de l’air, la surveillance et l’installation de certaines mesures environnementales à un organisme d’État du nom d’Atmo Nouvelle Aquitaine.

Laisser un commentaire