L’asthme est une maladie chronique qui peut atteindre toutes les catégories de personnes : petits et grands. Elle apparaît surtout au cours de l’enfance et au début de la quarantaine, selon l’estimation des chercheurs. Elle existe à travers le monde entier. La qualité de l’air peut jouer un rôle important dans le déclenchement des symptômes de cette maladie. Découvrez de plus amples renseignements à ce sujet afin de prendre soin de vous ou de vos proches.

Les facteurs aggravant les symptômes de l’asthme

La qualité de l’air dans votre lieu d’habitation compte énormément pour les personnes atteintes de l’asthme. Les symptômes de cette maladie sont assez nombreux. Il y a la gêne respiratoire, la respiration bruyante ou sifflante et la toux provoquant des troubles de sommeil. Certains individus ont la poitrine douloureuse ou serrée. Ils peuvent être ponctuels ou permanents selon l’atmosphère dans le foyer. Voici donc les éléments à éviter : les acariens domestiques, les animaux, les spores de champignon et les plumes d’oiseau. Certains médicaments sont aussi à éviter. Les personnes asthmatiques doivent se tenir loin des pollens, des produits chimiques inhalables, de la fumée et de certaines bactéries. L’essentiel, c’est de lutter contre la pollution intérieure et extérieure de l’air pour ne pas irriter la muqueuse bronchique inflammatoire.

Les solutions pour garder la qualité d’air

Lorsque la qualité d’air est maintenue, l’asthme s’atténue et les crises se font rares. Vous devez donc vous servir des appareils adéquats à cet effet. Vous pouvez essayer d’utiliser des purificateurs d’air par exemple. Il suffit de choisir le modèle le plus convenable en tenant compte de la taille de la pièce concernée. Une personne asthmatique peut vivre plus sereinement dans un environnement sain. Veillez aussi à faire attention aux produits d’entretien que vous employez à la maison. Il est vivement conseillé de ne jamais fumer à l’intérieur d’un bâtiment. Gardez également votre foyer dans la propreté en utilisant un aspirateur approprié (avec filtre pour diminuer la propagation de particules). Et lavez les éléments pouvant garder des acariens. On peut citer les rideaux, les coussins, les tapis et la literie par exemple.

Laisser un commentaire